Categories

Séjour en Italie 2014

mardi 20 mai 2014, par Fonlupt.

Dimanche 18 mai - lundi 19 mai

Court récit de voyage écrit au jour le jour

Après un long trajet sans histoire ni sommeil, nous sommes arrivés ce matin à Rome en nous faufilant à travers la circulation un peu folle de Rome. Nous avons visité la Basilique de Rome, avec une première cette année : la découverte de la de crypte et des fondations de la basilique de Constantin.

Nous sommes partis ensuite en direction du centre ville de Rome en passant par le Mausolée d’Hadrien (château Saint Ange). Nous avons pu admirer le palais Farnese (amabassade de France). Nous aurions bien aimé nous baigner dans les grandes vasques provenant des thermes de Caracalla mais M. Fonlupt n’a pas son brevet SNSM

Découverte de la place Navonne et de ses vendeurs ambulants très insistants. Heureusement, Grégory a su se montrer très persuasif pour les décourager de revenir nous proposer leurs articles de pacotille.

Délicieux déjeuner : pizzas succulentes comme on n’en trouve pas en France. Azéline, Séléna, Amandine et Léonie ont pu partager leurs impressions avec un couple d’espagnols. Elles ne s’attendaient pas pratiquer leur espagnol en Italie !

Grosse frayeur quand Maxime a essayé de jouer au taureador avec une voiture italienne... Il va très bien, on vous rassure.

Après avoir admiré l’horologium et la colonne d’Hadrien, nous avons jeté deux pièces dans la fontaine de Trévi en évitant les touristes et les crottes de pigeon.

Retour par le Panthéon qui nous a surpris par sa majesté.

Pause shopping, puis visite de l’Altare de la Patrie (le gros gâteau à la crème ou la machine à écrire pour les méchantes langues).

Déplacement ensuite à Santa Marinella (hôtel Najadi). Dîner pris sur une terrasse couverte en bord de mer !

Mardi 20 mai

Réveil à 6h00. Vue à couper le souffle sur la méditerranée.

Déjeuner rapide et départ pour Rome. Visite des thermes de Caracalla, les plus grands thermes de l’empire romain.

Nous sommes ensuite partis au cirque Maxime où Léonie, Lisa, Grégory et James ont piqué un quatre cents mètres pour imiter les quadriges.

Après, nous avons découvert le forum Boarium où nous avons vu deux petits temples magnifiquement conservés. Tous les élèves ainsi que M Fonlupt ont refusé de mettre leur main dans la « Bouche de la Vérité », on se demande pourquoi !

Les effets de la chaleur commencent à se faire sentir : avec plus de trente degrés ! Nous gravissons avec grande difficulté la colline du Capitole. Un petit bonjour à la louve et à Romulus et Remus avant un déjeuner sur le pouce (un repas plus que frugal...).

Visite du Colisée. Le prof a dû porter Séléna sur son dos pour descendre les marches.

Visite du forum avec présentation des exposés puis traversée de Rome pour se rendre à l’Ara Pacis. A l’instant où nous écrivons, nous sommes en route pour l’hôtel de Naples.

Maximus me scripsit.

Mercredi 21 mai

Arrivée hier soir dans un très bel hôtel avec vue sur la baie de Naples. Coucher de soleil magique.

Dîner très apprécié : le meilleur jusqu’à présent depuis la pizzeria de Rome.

Feu d’artifice sur Gragnano.

Nous avons pu nous lever plus tard ce matin (6h30). Petit déjeuner copieux : « muffins » italiens et nèfles.

Visite d’Herculanum. Nous sommes les premiers arrivés sur le site. Découvrons la ville en commençant par la plage. Nous sommes impressionnés par le spectacle des corps des habitants qui s’étaient réfugiés sous les arcades.

Visite du site. Nous avons bien aimé la maison au panneau de bois, les thermes et le temple des Augustales (superbe fresque d’Hercule).

Déjeuner. Comme le repas de l’hôtel est un peu léger, M. Fonlupt nous offre des pizzas napolitaines. Délicieuses ! Arrêt chez le fromager pour acheter du « Parmegianno » pour M. Guéné !
Reprenons le bus pour visiter la villa d’Oplontis. On a l’impression que les fresques viennent d’être peintes.

Déplacement ensuite vers Naples. Les Napolitains doublent notre bus par la droite et la gauche. L’interprétation du code de la route est bien différente de la nôtre ! Visite du Musée de Naples. La chaleur est difficile à supporter et nous avons du mal à marcher. Nous trouvons cependant la force pour découvrir une très curieuse galerie marchande datant du XIXe siècle.

Retour à 20h00, les jambes en coton !

Jeudi 22 mai

Arrivée tôt à Pompéi. Franchissons le mur d’enceinte de Pompéi par la Porte Marine.

Nous découvrons enfin « en vrai » cette ville que nous avions étudiée en cours : Pline est avec nous ! Nous découvrons la ville en parcourant les sites au fur et à mesure des exposés.

Les rayons du soleil sont impitoyables et nous retrouvons de manière réflexe les habitudes pompéiennes antiques : emprunter les trottoirs ombragés, rechercher la fraîcheur des atria et des péristyles.

Découverte des sites phares en esquivant les groupes qui se multiplient dans la matinée. Grégory et James reconstituent un combat de gladiateurs dans l’amphithéâtre. Nous nous remémorons le texte de Tacite sur la rixe entre les habitants de Nuceria et de Pompéi.

Nous sommes très chanceux car nous visitons deux domus qui sont habituellement fermées (dixit notre professeur) : la maison des amours dorés et la maison de Lucretius Frontus.

Pauses régulières pour se réhydrater tant il fait chaud.

Glace « granite » au citron et à l’orange de Naples après la dernière visite (villa des Mystères) pour nous rafraîchir.

Quelle belle journée ! Vivat latina lingua !